logo


du 1er septembre au 1 octobre 2016 à la Maison de l’Amérique Latine

217 bd Saint-Germain, 75007 Paris

Le Yacht Club de France sera notamment représenté dans cette exposition par notre petit album   » Expédition Antarctique Française  » ( 1903-1905, 1908-1910) offert et dédicacé au club par le commandant Charcot. 

POURQUOI PAS ?

Telle était la devise du commandant Charcot, disparu en 1936 dans le naufrage de son navire ainsi nommé.

Figure emblématique de l’exploration polaire, grand navigateur et humaniste, Jean-Baptiste Charcot s’est éteint il y a de cela 80 ans, le 15 septembre 1936 à bord de son navire « Le pourquoi pas ? ». Explorateur hors pair, ses travaux ont permis à l’humanité d’enrichir considérablement ses connaissances des deux pôles : à la tête de douze expéditions effectuées en Arctique, deux en Antarctique, Jean-Baptiste Charcot et son équipage ont permis la découverte de plus de 4 000 kilomètres de côtes, amenant avec elle une légion de relevés océanographiques, météorologiques, géologiques ainsi qu’une multitude d’empreintes zoologiques et botaniques. C’est donc dans le but de promouvoir les travaux d’une poignée d’hommes méconnus du grand public que plusieurs organismes se sont associés pour monter l’exposition « Quand Charcot gagnait le sud » à la Maison de l’Amérique Latine, du 1er septembre au 1er octobre 2016. En se focalisant sur les missions effectuées en Antarctique (à bord du navire « Français » entre 1903 et 1905, puis du « Pourquoi Pas ? » entre 1908 et 1910) l’objectif est de faire découvrir la vie de ces hommes, marins ou scientifiques, soudés et solidaires qui affrontaient avec ardeur et courage les pires conditions climatiques, souvent au péril de leur vie. Au travers toute une série de petit film (monté en partenariat avec la société de production audiovisuelle « Look at Sciences » et Météo France) de photographies d’époque (coordonné par l’Observatoire photographique des Pôles (observatoirephotographiquedespoles.org) et de détail relevant de la vie privée des marins (comme les relations épistolaires qu’ils pouvaient entretenir avec leur famille) l’exposition « Quand Charcot gagnait le Sud » tend à retranscrire fidèlement plusieurs pans de cette histoire aujourd’hui un peu oubliée et généralement ignorée des jeunes générations.

Charcot expo 1

Visuel : Gourdon et Pléneau autour d’une coupe de champagne en l’honneur de l’anniversaire de Charcot le 15 juillet 1904 © Ernest Gourdon/courtesy Barbara Caillot

retrouvez aussi le Festival des Nuits polaires  : http://www.france-islande.fr/2016/08/07/festival-les-nuits-polaires-a-paris/