logo


© ACEA 2015 / Gilles Martin-Raget

© ACEA 2015 / Gilles Martin-Raget

Après le Président Lagane hier, j'ai la chance et le plaisir d'assister à Göteborg au deuxième évènement des Louis Vuitton America's Cup World Series, les ACWS. En voici un rapide compte rendu :

Très belle journée auprès de Groupama Team France (« GTF »), à terre et sur l’eau.

Les conditions sur l’eau étaient excellentes avec environ 10 nœuds de vent et un très beau stade nautique, très étroit et parsemé d’îles piégeuses pour la navigation, mais très photogéniques ! Les deux courses ont été l’occasion de belles bagarres sur l’eau, avec clairement une différence de vitesse nette entre les 3 premiers et les 3 suivants : Oracle Team USA, Emirates Team New Zealand et Land Rover BAR sont clairement dans la catégorie la plus rapide, avec une plus grande facilité à voler et à prendre des risques; Groupama, Softbank et Artemis dans la seconde, avec un besoin de gagner en expérience sur ce type de bateau. Jimmy Spithill (skipper-barreur d’Oracle) est impressionnant d’agressivité calculée sur les deux départs, emportant deux fois la tête du peloton.

© ACEA 2015 / Gilles Martin-Raget

© ACEA 2015 / Gilles Martin-Raget

GTF, qui est encore en phase de démarrage, est dans le jeu, notamment au départ de la deuxième course (troisième à la première bouée), mais manque encore de vitesse. Comme l’explique Frank Cammas après la course, tout l’équipage se focalise encore beaucoup sur les manœuvres et la marche du bateau, plutôt que sur ce qui se passe autour, ce qui peut occasionner de petites erreurs. Et en AC45, les erreurs coûtent vite très cher. GTF a aussi plus de mal à bien voler et une tendance à se cabrer vers l’avant ou l’arrière; l’équipe française a été parmi les premières à sortir le Code 0, cette voile de portant plus grande – Frank expliquant après la course qu’ils avaient besoin de plus de puissance pour voler efficacement.

11921678_1675182662697213_7578493643962930279_n

© ACEA 2015 / Gilles Martin-Raget

Au final, le résultat est en demi teinte pour le défi français Groupama Team France, qui porte les couleurs du Yacht Club de France. Mais il reflète une courbe d’expérience à un stade différent sur ces bateaux très exigeants. Tout le YCF est derrière les athlètes français pour les 3e et 4e manches de demain !

Gwenhaël Le Boulay, sur place à Göteborg.

Classement général à l’issue des deux premières manches :
1/ Oracle Team USA, Jimmy Spithill, 20 points
2/ Land Rover BAR, Ben Ainslie, 18 points
3/ Emirates Team New Zealand, Peter Burling, 16 points
4/ Softbant Team Japan, Dean Barker, 13 points
5/ Artemis Racing, Nathan Outteridge, 12 points
6/ Groupama Team France, Franck Cammas, 11 points

Retrouvez plus d’informations sur le site de Groupama Team France:  http://groupamateamfrance.americascup.com/fr/news/174_Une-premiere-journee-delicate-en-Suede.html