logo


Michel RocardLorsque le président Philippe Court décide de réaliser et de publier « Le Livre Bleu du Yacht Club de France », nous avons ensemble défini différents thèmes et choisi, parmi des personnalités proches du Yacht Club de France et de la mer, celles qui étaient les plus aptes à en parler.

Alors, quand est venu le sujet de la géopolitique,  c’est tout naturellement, comme une évidence, que le nom de Michel Rocard s’est imposé.

Ancien des Glénan, propriétaire pendant des années d’un voilier en Bretagne, habitué à naviguer en famille sur les différentes mers du globe.

Tout autant que les bateaux, c’est la mer qui le passionne, parce qu’elle occupe 70% de la surface de la terre, parce qu’elle est un lien, le lien, entre les hommes, parce qu’elle est l’autoroute de l’économie internationale.

Parce qu’elle est la beauté du monde, dans Le Livre Bleu, il écrit :

« je ne suis pas Stendhal et rechigne à parer la mer des vertus romantiques que d’autres se complaisent à lui trouver. Mais je conviens que ce milieu est un formidable pourvoyeur d’émotions. Je m’y suis toujours senti à l’aise. Parce que c’est beau, que cela bouge, que c’est changeant, surprenant, parfois inquiétant. C’est une aventure sportive vraiment à la portée du plus grand nombre. En mer,  l’idée même de la démocratie est, me semble-t-il, plus sujette à l’épreuve que sur la terre ferme. Si le commandant du bord n’est pas clair, l’équipage a toutes les chances de se planter. »

Tout est dit.

Administrateur d’Environnement Sans Frontières, Président du conseil d’orientation scientifique de Terra Nova, Ambassadeur chargé de la négociation internationale pour les pôles Arctique et Antarctique.

Vous avez appareillé vers des horizons lointains, vous allez y retrouver des navigateurs qui vous embarqueront bien volontiers pour voyager au milieu des étoiles sur la Voie Lactée.

Gérard Petipas

Membre du Conseil et

ancien vice-président du Yacht Club de France