logo


Yvan BOURGNON, le 10 octobre au YCF

« une rencontre et un récit « extraordinaires »  pour nos 50 collègues, diner conférence organisé par notre vice-présidente Sophie AUTECHAUD. Et ce, 2 semaines à peine après son retour de son défi Bimedia : le 1er passage du « nord ouest » à la voile en solitaire. Sur son fidèle petit cata  » Ma Louloutte« , voilier non habitable et sans moteur, il s’elance le 13 juillet pour 3500 miles entre le Pacifique et l’Atlantique autour du cercle polaire arctique. Le défi d’un grand navigateur sur une nouvelle voie maritime ouverte par la cause des dérèglements climatiques, oui. Mais surtout le récit hallucinant d’un véritable aventurier qui n’imaginait pas lui- même les pièges mortels qu’il allait rencontrer. Météo exécrable, le froid polaire, la pluie, 30 jours sans voir le soleil, les icebergs et blocs de glace sur lesquels il a été obligé de faire monter son cata pour  » passer », les cailloux, une tempête avec 70 nœuds de vent, un ours polaire qui était couché à 2 mètres de lui sur le flotteur de son cata, la peur constante de tomber dans l’ eau à 1 degré, de démâter ou de brosser..une voie très mal cartographiée, pas de sommeil, une combinaison jamais enlevée donc des doigts de pieds et des mains gelés comme les alpinistes..défi de l’extrême ..heureusement des contacts VHF ou avec quelques villages Inuits. Une rencontre dangereuse avec le bateau d’Admundsen remorqué par les norvégiens.
Nous étions fascinés par cette aventure et cet exploit racontés par cet immense marin si humble et plein d’humour.
Yvan BOURGNON nous a aussi décrit son projet en tant que protecteur des océans: construire un prototype de navire hauturier de collecte de plastique : The Sea Cleaners.
Multicoque de 70 m par 70 m, véritable usine de collecte et de pré stockage ( 100 tonnes) d’une partie des 10 millions de tonnes de plastiques déversés chaque année. Un nouveau défi mondial pour ce marin exceptionnel car il faudrait des milliers de Sea Cleaners !!
Philippe HERAL,vice-président, provoque une « standing ovation » et lui offre notre livre 150 ans pour le remercier de son magnifique témoignage. Une soirée exclusive et formidable!  »
JL BENOIST