Défi Pourquoi Pas – Edition 2023

Qui est prêt à relever le défi au sein du Club ? 

Bateaux classiques, modernes, fans de mer et de montagne, rejoignez l’aventure ! 

Un peu d’histoire

Mai 1896 : Jean-Baptiste Charcot acquiert une goélette, dessinée par William Fife (II), construite au chantier Fife à Fairlie, renonçant aux régates côtières qu’il pratiquait jusque-là avec passion. Il la renomme Pourquoi Pas, deuxième du nom, et entame par là un cycle d’exploration qui le rendra célèbre.

Février 2011 : notre collègue Rémy Gérin et l’équipage de Faïaoahé lancent le Défi Pourquoi Pas en hommage au Commandant Charcot. Ils rallient le Monte Cinto (Corse) à la voile, en vélo et en ski de randonnée. Trois éditions suivront en 2012 (Etna), 2013 (Mont Canigou) et 2014 (Mont Renoso, en Corse).

2023 : l’équipage de Belle Aventure, dessinée elle aussi par William Fife (III), construite au chantier Fife à Fairlie et de dimensions très proches de la goélette Pourquoi Pas, admirateur du Commandant Charcot, des navigations et de l’état d’esprit de Faïaoahé, reprend le flambeau et relance le Défi Pourquoi Pas. Le départ sera donné depuis Porquerolles, sans doute début mars, selon les conditions de mer et de neige. Nous visons de rallier le Mont Renoso, en Corse, à la voile et à ski, et nous aussi de rendre modestement hommage à notre ancien président. Il s’agit de s’amuser entre amis mais aussi de montrer que les voiliers sont faits pour naviguer, y compris en hiver s’ils ont été conçus pour cela !


Programme 

  • Départ donné entre la tour du Fort du Petit Langoustier et la Tour Fondue le 9 ou 10 mars si les conditions sont correctes (mer et neige) ; dates de repli autour du 14 mars si besoin ; le canon de Belle Aventure retentira depuis le Fort dont s’occupent avec passion nos amis Marc et Edith Frilet. (découvrez le projet sur : fortpetitlangoustier.com).
  • Route vers Ajaccio, environ 140 Nautiques
  • Montée probablement en voiture (option vélo pour les plus courageux)
  • Montée au Mont Renoso (2352 m) en ski de randonnée ; sans doute une nuit en refuge (non gardé)
  • Descente à ski, puis retour en voiture
  • Diner de célébration à bord
  • Retour possible en avion, convoyage vers Marseille pour les courageux
  • Dîner de retrouvailles et de partage en avril dans les salons du club.

Organisé par Gwenhael Le Boulay, renseignements auprès de Sébastien David : s.david@ycf-club.fr

Photos Par Olivier-C. – RORC et YCF.